getty_rm_photo_of_woman_sleeping

Des chercheurs suédois ont établi scientifiquement ce que vous saviez déjà : il existe une relation étroite entre votre sommeil et votre apparence physique

Dans une étude publiée le 15 décembre 2010 dans le British Medical Journal, John Axelsson et son équipe du Karolinska Institute de Stockholm arrivent à la conclusion que les personnes qui manquent de sommeil paraissent en plus mauvaise santé, et sont moins attirantes physiquement que celles qui dorment bien, et suffisamment. (1) 

« Le sommeil est le soin de beauté naturel du corps, a déclaré J. Axelsson. C’est sans doute plus efficace qu’aucun traitement que vous puissiez acheter ». (2) 

L’étude a été réalisée en montrant à des personnes choisies au hasard des photos de personnes après une nuit de huit heures de sommeil, et après 31 heures de veille, puis en leur demandant de noter sur une échelle de 1 à 100 leur état de santé, leur beauté physique, ainsi que leur niveau de fatigue. 

D’autres recherches récentes sont arrivées à la conclusion que le manque de sommeil pourrait augmenter le risque de maladie d’Alzheimer(3) de dépression(4) et de surpoids(5). Mais, en fait, il semble que le risque d’attraper toutes les maladies, ou presque, augmente lorsqu’on dort trop peu, puisque le système immunitaire est fortement affaibli. 

L’étude a été réalisée en montrant à des personnes choisies au hasard des photos de personnes après une nuit de huit heures de sommeil, et après 31 heures de veille, puis en leur demandant de noter sur une échelle de 1 à 100 leur état de santé, leur beauté physique, ainsi que leur niveau de fatigue. 

D’autres recherches récentes sont arrivées à la conclusion que le manque de sommeil pourrait augmenter le risque de maladie d’Alzheimer(3) de dépression(4) et de surpoids(5). Mais, en fait, il semble que le risque d’attraper toutes les maladies, ou presque, augmente lorsqu’on dort trop peu, puisque le système immunitaire est fortement affaibli. 

 

Le manque de sommeil provoque les mêmes effets que le vieillissement

Manquer de sommeil a les mêmes effets que le vieillissement sur le physique et sur le cerveau. 

Si vous vous regardez dans la glace un lendemain de fête, ou après une nuit agitée, votre visage ressemble beaucoup à ce qu’il sera… dans dix ans alors que vous aurez bien dormi. 

De la même façon, il est nettement plus difficile de se souvenir de l’endroit où on a mis ses clés lorsqu’on a dormi moins de cinq heures. On risque plus de se cogner, de trébucher sur des objets, de rater une marche, de butter sur les mots, voire de répéter une chose que l’on vient de dire. 

Comme votre grand-mère, vous avez parfois tendance à ne plus savoir si vous avez déjà raconté cette (excellente) histoire à cette personne. 

Tout cela plaide évidemment pour mieux dormir. Oui mais comment ? Si vous faites partie des 40 % de la population qui a du mal à s’endormir et/ou à rester endormi, vous savez que la solution n’est pas évidente. Or, il faut que vous ayez chaque nuit entre six et huit heures de bon sommeil. (6)

 

Surtout pas de somnifères !

 

Si vous souffrez d’insomnie, il peut être tentant de chercher une solution immédiate en prenant des médicaments. Mais sur le long terme, les somnifères ont de fortes chances d’aggraver vos problèmes de sommeil. 

De plus, que cherchez-vous en dormant mieux ? A vous sentir mieux, le lendemain, moins fatiguéplus alerte intellectuellementA avoir meilleur moral

Or, il se trouve qu’aucun de ces effets ne sera atteint par les somnifères chimiques : tous provoquent l’effet exactement inverse, c’est-à-dire un risque plus grand d’inattention, d’assoupissement, bref, de sentiment général de fatigue. Ces produits vous assomment, mais ne vous reposent pas. Il a même été établi que le sommeil provoqué par les somnifères est en général très agité, traversé de cauchemars, et entrecoupé de réveils fréquents.

 

Prévention du cancer : dormez

 

Il existe une substance sécrétée pendant votre sommeil. Elle est anti-inflammatoire, neuroprotectrice et protégerait contre le cancer. 

Mais comment bien dormir ? 

En adaptant légèrement votre alimentation, en optimisant l'apport en magnésium et favorisant l'exposition à la lumière naturelle, vous améliorez la qualité de votre sommeil. Et ce n'est pas tout. 

 

Dans le prochain atelier des 'jardins d'ardwen' je vous donnerai plus de 15 conseils, 15 mesures efficaces, dont des exercices de sophrologie pour retrouver le sommeil, un sommeil récupérateur !

Alors, tentons de revenir aux basiques et dormons pour être beau/belle et préserver notre santé.

 

Pour en savoir plus suivez ce lien :

http://lejardindardwen.canalblog.com/pages/ateliers/28218441.html 

Amicalement, 

Catherine


Sources : 
Manon Lambesc
Rédactrice en Chef de Beauté au Naturel 


(1) Axelsson J.A., Sundelin T., Ingre M., et al « Beauty sleep : experimental study on perceived health and attractiveness of sleep deprived people », British Medical Journal, 15 décembre 2010. 

(2) Interviewé par ABC News, Bradley Blackburn, le 15 décembre 2010, Beauty Sleep Deprivation (consulté le 20 décembre 2010) 

(3) Selon le Dr David M. Holtzman, président du Alzheimer’s Disease Research Center, Washington University School of Medicine, St. Louis, et le Dr Nikolaos Scarmeas, professeur associé de neurologie, Taub Institute for Research on Alzheimer’s Disease and the Aging Brain, Columbia University Medical Center, New York City, Science Magazine, 24 septembre 2009. 

(4) Walker M., « The human emotional brain without sleep — a prefrontal amygdala disconnect », Current Biology, 17(20) pp. R877 – R878, 22 octobre 2007. 

(5) Etudes de l’Université de Stanford et de l’Université de Chicago, citées par Ali Mohamadi, ABC News, Source cliquable (consulté le 20 décembre 2010). 

(6) Charumathi Sabanayagam, MD, PhD; Anoop Shankar, MD, PhD, « Sleep Duration and Cardiovascular Disease: Results from the National Health Interview Survey », Sleep, Volume 33, issue 08. Source cliquable